english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Actualités

CABARET

Publié le 09/04/2018
Voir l'illustration de 'CABARET'

ContAmination des matrices Biotiques et Abiotiques par les Résidus phytopharmaceutiques en ETangs. CABARET est un projet de recherches de l’équipe MRCA mené en collaboration avec l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) et l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité).

Ce projet s’attachera à apprécier dans diverses régions (Lorraine, Dombes et Sologne) soumises à des pratiques agricoles et piscicoles variées, la contamination des matrices abiotiques (eau et sédiment) et des organismes qui constituent la biodiversité de ces écosystèmes étangs. Le transfert de pesticides sera évalué au sein des réseaux trophiques aquatiques mais intègrera également l’avifaune (par ex. canards Milouin et Colvert).

Ce projet, sous la coordination scientifique de Damien Banas, se positionne au cœur du thème de recherche transversal « eau-contaminant » de l’UR AFPA.

 

RÉPONSE

Publié le 09/04/2018
Voir l'illustration de 'RÉPONSE'

Rôle des Étangs sur le devenir des Pesticides d'OrigiNeS agricoles et sur la qualité des cours d'Eau de têtes de bassins versants. RÉPONSE est un projet de recherches placé sous la coordination scientifique de Damien Banas au sein de l’équipe MRCA.

En collaboration avec l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), l’AERM (Agence de l’Eau Rhin Meuse) et l’ISA (Institut des Sciences Analytiques de Lyon), l’équipe MRCA de l’UR AFPA s’attachera à évaluer les répercussions des petits plans d’eau (étangs) sur le transfert de pesticides d’origine agricole.

Ce projet s’attachera à apprécier le devenir des pesticides mais également de leurs produits de métabolisation. Cette étude, d’une durée de trois ans, permettra ainsi d’apprécier si les petits plans d’eau peuvent constituer une zone d’abattement de la charge en produits phytosanitaires véhiculés sous formes dissoutes et particulaires dans les ruisseaux de tête de bassin versant.

Offre de contrat doctoral au sein de l'équipe QualiVie

Publié le 05/04/2018

Lipides alimentaires, remodelage membranaire et risque neurodégénératif associé au vieillissement cérébral

Le vieillissement est un phénomène complexe et inévitable qui implique des processus moléculaires multiples, progressifs et induits par divers facteurs individuels et environnementaux. Ce phénomène devient pathologique lorsqu’il s’accélère ou s’aggrave en conséquence d’effets délétères combinant l’influence du temps et de la génétique à celle de l’exposition, chronique ou aigüe, aux différents facteurs de risque environnementaux, notamment ceux liés aux habitudes de vie et à l’alimentation. Ainsi, la dérégulation du métabolisme lipidique et les dyslipidémies sont de plus en plus clairement incriminées dans le vieillissement pathologique, contribuant notamment aux maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, en particulier la maladie d’Alzheimer [1].
De nombreuses études menées aussi bien chez l’animal que chez l’homme ont démontré le rôle bénéfique des acides gras polyinsaturés de type oméga-3 sur le fonctionnement cérébral et la prévention du déclin cognitif lié à l’âge [2]. Plusieurs travaux dont les nôtres ont démontré que chez la souris âgée, la membrane neuronale a subi des remodelages significatifs contribuant à rendre le cerveau plus sensible et vulnérable aux processus neurodégénératifs [3]. Plus récemment, en suivant le récepteur du CNTF (facteur neurotrophique ciliaire) comme modèle d’étude, nous avons aussi constaté que cette réorganisation des membranes neuronales est associée à une perte de fonctionnalité du récepteur chez la souris âgée. De tels réarrangements membranaires sont également observés en conséquence d’une alimentation riche en acides gras saturés, alors que des apports contrôlés en acides polyinsaturés de type oméga-3, en particulier l’acide docosahexaénoïque (DHA, C22:6 n-3), sont capables de les prévenir en maintenant un environnement lipidique optimal aux protéines membranaires [4]. Grâce aux modèles animaux et cellulaires développés au laboratoire [5-7], nous chercherons à préciser l’impact du remodelage de la membrane neuronale par l’âge et/ou les lipides alimentaires sur d’autres types de protéines membranaires clés du fonctionnement neuronal, telles que d’autres récepteurs ou les protéines impliquées dans la neurotransmission. Nous pourrons ainsi (i) connaître la nature et l’étendue des dysfonctionnements neuronaux pouvant être associés à ces mécanismes de remodelage, (ii) préciser l’impact des principaux facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer (âge, apports lipidiques déséquilibrés) sur la fonctionnalité des protéines de la membrane neuronale, (iii) concevoir des stratégies nutritionnelles préventives capables de préserver leur fonctionnalité dans des conditions à risque.

À l’issue de ce projet de thèse, nous devrions ainsi pouvoir élucider les aspects mécanistiques expliquant les liens entre le vieillissement et la susceptibilité aux processus neurodégénératifs. Ceci permettra d’identifier des conditions assurant la persistance chez l’individu âgé de cibles ou de voies thérapeutiques fonctionnelles pouvant être sollicitées efficacement. Les résultats attendus devraient alors pouvoir initier de nouvelles pistes de traitement contre la maladie d’Alzheimer.

Pour plus d'information : http://rp2e.univ-lorraine.fr/index.php?id=5

Conférence de Dr. Liudmila Nadtochii et Dr. Denis Baranenkode

Publié le 05/04/2018

Nous avons le plaisir d'annoncer la visite de Dr. Liudmila Nadtochii et Dr. Denis Baranenko de l'ITMO University (St Petersbourg, Russe) à l'URAFPA le mercredi 11 avril. Ils présenteront les recherches de leur institut lors d'une conférence le mercredi 11 avril, 10h30, Amphi Cuenot, ENSAIA sous l'intitulé :

“ITMO University International Research Biotech Centre : projects in functional foods, in refrigerated storage, in food secondary raw materials, in sport science, in perspective sources of food raw materials”

La conférence est ouverte pour tous qui sont intéressés à y assister.

Recrutement d'un ATER ENSAIA/URAFPA

Publié le 05/04/2018

L'ENSAIA recrute un ATER à temps complet au 1er octobre 2018 sur le support MCF N°68 MCF0311, section CNU 68.

Il effectuera ses enseignements au sein de la composante Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries Alimentaires de l’Université de Lorraine et l’activité de recherche sera menée au sein de l’Unité de Recherche Animal et Fonctionnalités des Produits Animaux.

1234Dernière page