english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Actualités

Nouvelle édition de la formation Expérimentation animale et bien être du poisson

Publié le 13/06/2024
Voir l'illustration de 'Nouvelle édition de la formation Expérimentation animale et bien être du poisson'

Depuis 2016, l’équipe DAC organise avec la FST de Nancy une formation complémentaire en Expérimentation animale, axée sur le bien-être du poisson. Les objectifs pour les apprenants sont de maitriser les bonnes pratiques de laboratoire sur le modèle poisson, de connaitre l’anatomie d’une espèce, de maîtriser les notions de bien-être et de douleur, d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques sur le maintien et la manipulation des poissons et enfin de connaître la législation en lien avec l’expérimentation animale.

Du 5 au 7 juin 2024, 12 apprenants (doctorant, techniciens, ingénieurs, chercheurs ou enseignants-chercheurs) ont été accueillis à la PEA et dans les locaux de la FST. Comme chaque année, ils viennent de toute la France, de différents organismes (INRAE, Universités, MNHN, OFB, Institut du cerveau, IUT Nancy-Brabois) et ont pu découvrir les caractéristiques et atouts de notre animalerie.

Soutenance de thèse de Joachim THIEBAUT

Publié le 12/06/2024

Le jeudi 13 juin à 9h en amphithéâtre Gallé au site Présidence Brabois de l'Université de Lorraine, Joachim Thiebaut soutiendra sa thèse intitulée "Modélisation à base physiologique, générique et adaptative, du devenir des polluants organiques persistants chez l’animal d’élevage " réalisée aux Laboratoires L2A.

Pour ceux qui ne peuvent pas assister physiquement, il sera possible de suivre la soutenance en ligne via le lien suivant :

https://teams.microsoft.com/dl/launcher/launcher.html?url=%2F_%23%2Fl%2Fmeetup-join%2F19%3Ameeting_ZmY2ZTkzYTItYzYwNi00MDI1LTgzNTktOTEzMGY4NTllNzMx%40thread.v2%2F0%3Fcontext%3D%257b%2522Tid%2522%253a%2522158716cf-46b9-48ca-8c49-c7bb67e575f3%2522%252c%2522Oid%2522%253a%25229701ed41-0d83-468d-bec4-45e853fa7861%2522%257d%26anon%3Dtrue&type=meetup-join&deeplinkId=49d9f167-a801-4016-8305-f60530ea3b3e&directDl=true&msLaunch=true&enableMobilePage=true&suppressPrompt=true

Merci de bien vouloir vous connecter quelques minutes avant le début et de vous assurer que vos microphones et caméras sont éteints.

Membre du Jury :

Directeurs de thèse :

M. Guido RYCHEN, Professeur, Université de Lorraine – ENSAIA, Vandœuvre-lès-Nancy

M. Cyril FEIDT, Professeur, Université de Lorraine – ENSAIA, Vandœuvre-lès-Nancy

Co-directeur de thèse :

Mme Agnès FOURNIER, Maître de conférences, Université de Lorraine – ENSAIA, Vandœuvre-lès-Nancy

Rapporteurs :

Mme Aude FERRAN, Maître de conférences, INRAE-ENVT, Toulouse

M. Michel LAURENTIE, Directeur de recherches ANSES, Fougères

Examinateurs :

M. Laurent NOËL, Chef du Bureau d’appui à la maîtrise des risques alimentaires, DGAL, Paris

Mme Gaud DERVILLY, Directrice de recherche, LABERCA-ONIRIS, Nantes

Membre invité :

 M. Julien JEAN, Chef de projet scientifique à la direction d’évaluation des risques, ANSES, Maisons-Alfort

L’équipe DAC engagée dans un nouveau programme de recherche autour des étangs piscicoles

Publié le 04/06/2024
Voir l'illustration de 'L’équipe DAC engagée dans un nouveau programme de recherche autour des étangs piscicoles'

Les chercheurs de la Zone Atelier Moselle se sont réunis durant deux jours, en mai dernier, à l’occasion du séminaire annuel organisé sur le territoire de la forêt de la Reine. Ces journées ont été l’occasion pour Marielle Thomas et Thomas Lecocq de présenter un nouveau programme de recherche qui vise à définir un cadre d’analyses des étangs à vocation piscicole pour imaginer leur trajectoire future. Ce programme bénéficie du concours de trois autres laboratoires de l’Université de Lorraine (SILVA, BETA et LIEC) et de l’expertise du Parc Naturel Régional de Lorraine et du Conservatoire d’Espaces Naturels Lorrain. Le périmètre de l’étude englobe un ensemble de 27 étangs rattachés au bassin versant de l’Esch, dont celui nommé ‘Neuf étang’ sur les berges duquel les participants se sont rendus pour partager leurs connaissances.

Gaspard au 52ème congrès du GFP 2024

Publié le 30/05/2024
Voir l'illustration de 'Gaspard au 52ème congrès du GFP 2024'

Le 52ème colloque du Groupe Français de recherches sur les Pesticides avait comme thématique globale : Réduction massive des usages de pesticides et des impacts associés :quels enjeux de connaissances et leviers d'action ? Il s'est déroulé à Lyon du 22 au 24 mai 2024.

Le L2A fût représenté par Gaspard Conseil sur la thématique des contaminants au sein des agroécosystèmes.

Lors de la session de présentations orales "évaluation des impacts des pesticides sur la santé humaine et les écosystèmes", il a pu y présenter une partie de ses travaux de thèse : évaluation du risque écotoxicologique des produits de transformation de pesticides retrouvés en étangs, quel risque pour les organismes aquatiques ?. Une thématique au cœur des enjeux autour des contaminants d'intérêt émergents, amenant de nombreux échanges fructueux.

Un travail transversal concernant l'emploi de biochars comme outil de remédiation fût également présenté sous forme d'un poster intitulé "Les biochars, un levier pour améliorer la qualité de l’eau agricole".

Soutenance de thèse de Perla Alnajjar

Publié le 21/05/2024

Le mardi 4 juin à 14h en amphi Cuénot de l'ENSAIA, Perla Alnajjar soutiendra sa thèse intitulée "Étude et modélisation du devenir d’un polluant organique persistant, la chlordécone, par la méthanisation" réalisée aux Laboratoires L2A et Genoscope, en cotutelle avec l'université Libanaise.

Pour ceux qui ne peuvent pas assister physiquement, il sera possible de suivre la soutenance en ligne via le lien suivant : https://webvisio.univ-lorraine.fr/meeting/5133?secret=aabc343b-5c49-4d05-8c2f-3696d70241cf

Directeurs de thèse : 

Cyril Feidt, Professeur, Univ. Lorraine, L2A (Nancy)

Yves Le Roux, Professeur, Univ. Lorraine, L2A (Nancy)

Encadrant de thèse :

Pierre-Loïc Saaidi, Maître de Conférences, Univ. Paris Saclay, Genoscope (Evry)

Co-directeur de thèse : 

Moomen Baroudi, Professeur, Univ. Libanaise, Laboratoire de l'eau et de l'environnement (Tripoli)

Membres du jury :

Rapporteur(e)s :

Dominique Patureau, Directrice de Recherche, INRAE-LBE (Narbonne)

Harry Archimède, Directeur de Recherche, INRAE-ASSET (Antilles-Guyane)

Examinatrices :

Aurélie Cébron, Directrice de Recherche, Univ. Lorraine, LIEC (Nancy)

Jennifer Hallal, Ingénieure de Recherche, BRGM (Orléans)

Hiba Mawlawi, Professeure, Univ. Libanaise, EDST-LAB (Tripoli)

Résumé de la thèse :

La chlordécone (CLD) est un polluant organique persistant qui a été largement utilisé dans les bananeraies des Antilles françaises entre 1972 et 1993. Cet insecticide a contaminé un tiers des sols agricoles et a diffusé vers les autres compartiments environnementaux. Par conséquent, la CLD a pénétré dans les chaînes alimentaires, entraînant des effets néfastes sur la santé de la population locale.

Une stratégie de décontamination a récemment été proposée pour garantir la conformité des animaux d'élevage avant l'abattage. Pendant la période de décontamination, les animaux éliminent la CLD et son métabolite, le chlordécol (CLDOH), principalement par excrétion fécale. Une gestion adéquate des effluents contaminés résultants devient alors primordiale.

La méthanisation a été étudiée comme stratégie de bioremédiation pour traiter les effluents d'élevage contaminés. Plusieurs approches ont été testées. La première, utilisée comme preuve de concept, met en œuvre un dispositif discontinu (batch), où les concentrations en CLD dans des déchets organiques artificiellement contaminés ont été suivies après incubation dans des conditions mésophiles (37,5 ºC) et thermophiles (55 ºC). Les concentrations en CLD ont diminué d’une manière significative et divers produits de transformation (PT) ont été quantifiés, indiquant une dégradation efficace de la CLD dans des conditions méthanogènes.

Dans un deuxièmement temps, pour comprendre la dynamique d’apparition des PT et l’évolution du CLDOH, ces composés ont été ajoutés dans un dispositif en batch et leur devenir a été suivi. Les résultats ont révélé une diminution importante de ces composés et une augmentation de leurs dérivés.

Pour valider la faisabilité opérationnelle de la stratégie de remédiation proposée, des déjections animales supplémentées en CLD ont été introduites sur une longue période dans un digesteur en continu. Une diminution significative de la CLD a été observée accompagnée de l'apparition de plusieurs PT, prouvant que la CLD peut également être dégradée dans des conditions similaires à celles qui peuvent être mises en œuvre aux Antilles.

En conclusion, ce travail met en évidence le potentiel de la méthanisation, en particulier dans des conditions thermophiles, comme une technologie prometteuse pour le traitement des effluents d’élevage contaminés par la CLD et le CLDOH. Des études sur l’innocuité des produits de transformation formés apparaissent comme nécessaires pour valider l’usage de cette technique sur le terrain.

Mots-clés : chlordécone, chlordécol, produits de transformation, méthanisation, dégradation, effluents d’élevage.

123Dernière page