english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Actualités

Soutenance de thèse de François Le Cor

Publié le 01/06/2021
Voir l'illustration de 'Soutenance de thèse de François Le Cor'

François Le Cor soutiendra sa thèse intitulée « Etangs et qualité des cours d’eau de têtes de bassins versants agricoles : impact sur le devenir des pesticides et leurs produits de transformation » le lundi 7 juin 2021 à 14h (100% visioconférénce), réalisée à URAFPA, en cotutelle avec l'ANSES (Laboratoire d’Hydrologie de Nancy), co-encadrée par Damien BANAS, Professeur, Univ. Lorraine, URAFPA (Nancy) et Xavier DAUCHY, Ingénieur de recherche, ANSES, LHN (Nancy).

Membres du jury :

Rapportrice :

Laure MAMY, Directrice de recherche, INRAE, ECOSYS (Thiverval-Grignon)

Béatrice MARIN, Professeur, URCA, GEGENA (Reims)

 

Examinateurs :
Cyril FEIDT, Professeur, Univ. Lorraine, URAFPA (Nancy)

Philippe GUARRIGUES, Directeur de recherche émérite, CNRS, ISM (Bordeaux)

Maurice MILLET, Professeur, Univ. Strasbourg, ICPEES (Strasbourg)

Encadrants :
Damien BANAS, Professeur, Univ. Lorraine, URAFAPA (Nancy)

Xavier DAUCHY, Ingénieur de recherche, ANSES, LHN (Nancy)

Résumé de la thèse :

L’utilisation des produits de protection des plantes (PPP) dans les systèmes agricoles conventionnels depuis les années 1960 a conduit à une large contamination des écosystèmes aquatiques. Des travaux récents ont mis en évidence un transfert de PPP depuis les parcelles agricoles vers les cours d’eau de tête de bassin versant (BV) ainsi que vers les plans d’eau qui ponctuent ces réseaux hydrographiques : les étangs. En aval de ces derniers, les concentrations en PPP dissous mesurées étaient significativement plus basses qu’en amont, traduisant un effet tampon de ces systèmes lentiques.

Dans le cadre des travaux de thèse présentés, nous nous sommes fixés pour objectif d’apprécier, d’une part l’occurrence des PPP au sein de ces masses d’eau de tête de BV, mais également de leurs produits de transformation (TP). Ensuite, nous nous sommes attachés à déterminer l’abattement des PPP et TP par l’étang dans les fractions dissoutes et particulaires. En complément, le suivi de la contamination de différentes matrices environnementales (i.e. eau, sédiments, ichtyofaune) au sein de l’étang a été entrepris dans l’objectif d’apporter des éléments d’appréciation des processus susceptibles d’intervenir dans cet abattement. La mise en place de stations de prélèvement asservies au volume en entrée et en sortie d’étang de barrage a permis un échantillonnage exhaustif des masses d’eau de tête de BV durant un cycle piscicole complet. Ensuite, le suivi mensuel des compartiments sédimentaires et aquatiques, ainsi que l’échantillonnage en début et fin de cycle piscicole des poissons produits, ont permis d’apprécier les contaminations des différentes matrices sélectionnées. La méthodologie analytique mise en œuvre, basée sur la chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem a permis la recherche de composés d’intérêts, en lien avec les traitements réalisés sur le bassin versant, dans les différentes matrices échantillonnées.

Ces travaux de thèse mettent en évidence l’occurrence des PPP et de certains TP dès la base du réseau hydrographique. Les échantillons d’eau récoltés attestent de la présence a minima, de cinq composés différents par échantillon, à des concentrations maximales cumulées pouvant atteindre 27 µg/L en amont. Les TP représentent plus de 50 % des composés détectés. En aval de l’étang, les concentrations maximales (2,2 µg/L) ainsi que le nombre de composés détectés sont atténués. Le suivi annuel des volumes d’eau ainsi que des quantités de matières en suspension a permis de réaliser un bilan des flux amont/aval des contaminants, mettant en avant l’abattement de 74,2 % des quantités globales en PPP et TP. L’exploration des compartiments intra-étang met en évidence la présence majoritaire des TP dans la colonne d’eau, et selon les molécules la diminution de leur concentration moyenne au cours du cycle piscicole avec des maximums observés lors des premières précipitations qui font suite aux périodes d’épandage sur les parcelles agricoles. De même, dans les sédiments certains PPP et TP présentent des diminutions significatives de leurs concentrations moyennes au cours de ce cycle. Enfin, nous avons mis en évidence l’accumulation de prosulfocarbe chez trois espèces de poisson d’étang (C. carpio, S. erythrophthalmus et T. tinca) pendant le cycle piscicole, en lien avec la contamination constatée dans les sédiments de l’étang au cours de l’année.

Les résultats obtenus fournissent des données de référence sur l’occurrence des PPP/TP, dans différentes matrices environnementales en tête de BV. Une réduction des concentrations en PPP an aval de l’étang a été confirmée. Ce travail de thèse a permis de mettre en évidence que cet abattement est observable aussi bien pour les formes dissoutes que particulaires des PPP étudiés, mais également pour leurs TP dont l’occurrence s’est avérée déjà conséquente en amont de l’étang.

Congrès de la SETAC 2021 !

Publié le 20/05/2021
Voir l'illustration de 'Congrès de la SETAC 2021 !'

Les membres MRCA ont participé activement au congrès de la SETAC du 3 au 6 mai 2021. Les résultats des travaux de l’équipe ont été présentés au travers de 3 communications orales...

  • Le Cor et al. : State of water contamination at the head of the watershed : Assessing the presence of pesticides and their transformation products and highlighting the potential of ponds on water quality improvment
  • Slaby et al. : Pesticide and transformation product distribution in water, sediment and fish of a small lentic waterbody : a field study.
  • Fourcot et al. : Modeling chlordecone transfer in ruminants

Bienvenue à Tiphaine

Publié le 29/04/2021
Voir l'illustration de 'Bienvenue à Tiphaine'

Tiphaine Guionnet a intégré l'URAFPA pour un contrat de 6 mois en tant qu'adjointe technique. Issue de la licence professionnelle ACA et passionée par les animaux,Tiphaine est ensuite passée par divers aquariums et entreprises aquariologiques.Au sein de l'équipe DAC, elle participe au fonctionnement de la PEA et aux analyses expérimentales.

Bonne retraite !

Publié le 28/04/2021
Voir l'illustration de 'Bonne retraite !'

Joëlle Couturier a quitté l'URAFPA pour profiter d'une retraite bien méritée. Au sein du campus de la FST, Joëlle a fait partie de différents laboratoires et a terminé sa carrière au sein de l'équipe DAC. Bon vent Joêlle, tes talents de bricolage nous manqueront !

Rencontres transfrontalières sur le loup et les activités d'élevage en plaine

Publié le 21/04/2021
Voir l'illustration de 'Rencontres transfrontalières sur le loup et les activités d'élevage en plaine'

Les 22 et 23 avril prochains auront lieu les "Rencontres transfrontalières sur le loup et les activités d'élevage en plaine" depuis la colline de Sion (54). Cyril Feidt interviendra à deux reprises...

... lors de la présentation de l'étude de protégeabilité des élevages ovins du territoire du Parc Naturel Régional de Lorraine face au retour du loup "Quel avenir pour les pré-vergers et l'élevage ovin sur les paysages de côte du PNRL face à la prédation du loup?". Cette étude commanditée par le PNRL, a été réalisée par Cyril Feidt et Emilie Kassel - ancienne étudiante de spécialisation DEFI de l'ENSAIA - qui a été embauchée en CDD par l'école courant 2020 pour travailler spécifiquement sur la question.

... et pour co-animer le débat du jeudi après-midi autour du thème : "Quelle place pour le "sauvage" et les activités humaines dans nos territoires ?"

123Dernière page