english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Projets de recherche

Domestication en aquaculture continentale (DAC)

  • PERCIPONIE

    PERCIPONIE est un projet INTERREG Grande Région coordonné par l'UR AFPA. D’un budget de 1,2 M d’euros et programmé sur la période 2020-2022,  PERCIPONIE vise au développement de la perciculture (élevage du sandre) en aquaponie. Ce projet regroupe avec l'Université de Lorraine (UR AFPA, LAE), trois autres partenaires (Université de Liège et CERER Pisciculture en Belgique, Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes, Allemagne) et sept opérateurs méthodologiques. En plus de la coordination du projet, la participation de l’URFAPA porte sur l’augmentation de la production piscicole par l’utilisation de la polyculture, et en lien avec le LAE, l’identification et le test de molécules végétales ayant un impact sur le bien être des poissons.

  • Projet IRP (International Research Partnership) de l’Université de Lorraine

    Ce projet déposé par l’URAFPA, en partenariat avec l’unité de recherche en Biologie Environnementale et Evolutive (URBE) de l’Université de Namur, a été retenu par l’Université de Lorraine. Durant la période 2021-2024, le projet investiguera les effets de la domestication sur le bien être et la reproduction des poissons. Une première partie recherchera les mécanismes moléculaires impliqués dans l’évolution phénotypique liée au bien être et à la reproduction lors d’un parcours de domestication chez un poisson modèle et un poisson d’intérêt aquacole, la perche commune. La deuxième partie cherchera à améliorer le bien-être de percidés par l’utilisation de communautés de poissons en conditions aquacoles. Au minimum trois thèses, encadrées en co-tutelle, seront mobilisées sur ce projet.

  • SEPURE

    L’URAFPA est engagé depuis février 2020 et pour une durée de trois ans dans un nouveau programme de recherche intitulé « Nouvelles stratégies de construction et de conduite de système de production en étang pour une pisciculture durable » (acronyme SEPURE). Ce programme, soutenu financièrement par les Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP), est placé sous la coordination scientifique de Joël Aubin (INRAE UMR Sol Agro et Hydrosystème Spatialisation). Le consortium constitué de laboratoires de recherches, de représentants de la filière aquacole et de pisciculteurs (ISARA, UMR Ecologie et Santé des Ecosystèmes, UMR CNRS ECOBIO, ITAVI, Unité Expérimentale d’Ecologie et d’Ecotoxicologie, pisciculteurs) a pour ambition de concevoir de nouvelles conduites de système d’étang d’eau douce, basées sur la production diversifiée d’organismes aquacoles d’intérêt, tant animaux que végétaux, et leur assemblage. Il s’agit d’améliorer la productivité globale du système à des fins piscicoles, tout en conciliant une meilleure insertion environnementale (utilisation des services écosystémiques et de la diversité des compartiments biologiques). Dans ce cadre, l’équipe Domestication en Aquaculture Continentale de l’URAFPA travaillera au développement et à l’exploitation de la base de données TOFF (Traits OF Fish, http://toff-project.univ-lorraine.fr) pour établir des scénarii d’espèces compatibles voire complémentaires dans l’utilisation des ressources du milieu, en amont de démarches expérimentales in situ

Projets clôturés

  • ANR Maternal Legacy

    Oocyte quality (i.e. the oocyte ability to be fertilized and subsequently develop into a normal embryo) is an important issue in the context of human and animal reproduction. “What does it take to make a developmentally competent egg?” is also a major scientific question shared by all animals. The aim of the present proposal is to address this question using zebrafish (Danio rerio). Zebrafish is a model species for vertebrate development that we also intend to use as a model to understand egg quality determinism in aquaculture fish species. In a first step of the project, we will aim at defining the molecular portrait of a developmentally competent fish egg using a model species, the zebrafish (Danio rerio) and a deep-sequencing illumina-based RNA-seq approach to correlate egg developmental potential with egg maternal transcriptome. This analysis will provide a global molecular picture of the developmentally competent zebrafish egg and will lead to the identification of maternally-inherited mRNAs exhibiting a differential abundance in eggs of different quality. These maternal mRNAs will subsequently be studied, in a second step of the project, to achieve two separate objectives. The first objective will be to functionally demonstrate the biological relevance and importance of selected maternal mRNAs for developmental success using a knock-down strategy in zebrafish. The second objective will be to evaluate the potential of the maternal mRNAs identified above to become, in the long term, molecular markers of egg quality. This will be achieved out using 3 teleost aquaculture species selected for their economic importance and their evolutionary position.
     

  • AQUAEXCEL2020: AQUAculture infrastructures for EXCELlence in European fish research towards 2020

          Home

    AQUAEXCEL2020, a Horizon 2020 research infrastructure project, aims to support the sustainable growth of the aquaculture sector in Europe. AQUAEXCEL2020 comprises a large group of leading European aquaculture research facilities that work towards advanced integration and standardisation of tools for aquaculture research. AQUAEXCEL2020 aims to offer services tailored to the needs of the European aquaculture community and support and conduct world-class aquaculture research.

    Similar to the forerunner project AQUAEXCEL (2011-2015), one of the key aspects of AQUAEXCEL2020 is to provide subsidised access to its top-class aquaculture facilities as well as numerous highly pertinent services for researchers from academia and industry. AQUAEXCEL2020 will also provide training for transnational access users, aquaculture researchers, technical staff and industry stakeholders. Calls for transnational access will be announced on a regular basis.

    Link to the website: AQUAEXCEL2020: www.aquaexcel2020.eu

  • AQUASPECIES Métaprogramme EcoSerV2 – INRA

    Mixité des espèces piscicoles en élevage : vers une pisciculture plus efficiente ?

  • CLIMATEFISH

    Freshwater fish are essential to local and global food security, and particularly vulnerable to climate change. Understanding climate impacts on freshwater fish requires knowledge of how vulnerable life stages such as eggs and hatchlings respond to temperature, and how these responses vary among populations and species. Our project addresses these gaps for European and North American freshwater fishes by updating and analyzing an early life stage database that the French team has been developing for the past 12 years. This database will be the largest and most comprehensive of its kind, and, once expanded, will be made publicly available online. This project will improve our ability to understand, predict, and mitigate climate impacts on temperate freshwater fishes, and establish the database as an important tool for addressing general hypotheses about ecology and evolution. Our project will also educate and train up to 20 graduate and undergraduate students at each institution.

  • DIVERSIFY: Enhancing the European aquaculture production by removing production bottlenecks of emerging species, producing new products and accessing new markets

    The programme DIVERSIFY identified a number of new/emerging finfish species, with a great potential for the expansion of the EU aquaculture industry.  The emphasis is on Mediterranean or warm-water cage culture, but also addressed are cold-water, pond/extensive and fresh water aquaculture.  These new/emerging species are fast growing and/or large finfishes, marketed at a large size and can be processed into a range of products to provide the consumer with both a greater diversity of fish species and new value-added products.  DIVERSIFY focuses on meagre (Argyrosomus regius) and greater amberjack (Seriola dumerili) for warm-water marine cage culture, wreckfish (Polyprion americanus) for warm- and cool-water marine cage culture, Atlantic halibut (Hippoglossus hippoglossus) for marine cold-water culture, grey mullet (Mugil cephalus) a euryhaline herbivore for pond/extensive culture, and pikeperch (Sanders lucioperca) for freshwater intensive culture using Recirculating Aquaculture Systems.  These species were selected based both on their biological and economical potential, and to cover the entire European geographic area and stimulate different aquaculture types.  In collaboration with a number of SMEs and large enterprises, DIVERSIFY will build on recent/current national initiatives for species diversification in aquaculture, in order to overcome the documented bottlenecks in the production of these species.  The combination of biological, technological and socioeconomic research planned in DIVERSIFY are expected to support the diversification of the aquaculture industry and help in expanding production, increasing aquaculture products and development of new markets.

  • EUROSTARS Transander (France-Hungary; universities and SME)

    Pikeperch has impressive market potential and a very interesting candidate for the development of inland aquaculture. The recent development of pikeperch fish farms in Europe shows market potential. But the production of pikeperch in RAS is still at its infancy and the procedures used in the farms to manage fish reproduction are based on empirical experience from other percids. It is thus important to optimize the conditions of reproduction to improve the production of pikeperch.

    The aim of the project is the optimalization of pikeperch propagation with using unique methodology, using the optimal photothermal programme, induced spawning and the best pikeperch strain. At the end of the project, the new technological process will allow the participating SMEs a more cost-effective, high quality and sustainableproduction. Results will be described and summarized within a standardized protocol which is suitable for further utilization and commercialization.
     

  • ICHTYOSERV: L’ICHTYOdiversité, force motrice du fonctionnement des systèmes d’élevage en eau re-circulée ? Evaluation des SERVices écosystémiques comme critère de décision.

    ICHTYOSERV est axé sur la production piscicole en milieu continental tempéré, avec l’ambition d’approfondir nos connaissances sur les bases théoriques et fonctionnelles d’assemblages d’espèces piscicoles, élevées en circuit fermé et prenant en compte la fourniture de services écosystémiques.

    Fondé sur des approches d’écologie fonctionnelle, ICHTYOSERV  se positionne au cœur des enjeux de recherche de l’UR AFPA, avec une réflexion intéressant le processus de domestication des poissons et des principes agroécologiques à mobiliser pour repenser les systèmes d’élevage. Il s’agit d’explorer, en termes conceptuel et expérimental, différents scénarios de mixité d’espèces de poissons, dans des contextes d’élevage diversifiés (enrichissement du milieu). A partir de l’identification d’une espèce d’intérêt aquacole, à savoir le sandre Sander lucioperca, le choix d’autres espèces piscicoles sera conduit  sur la base de leurs traits fonctionnels (base de données Aquaspecies), avec une nécessaire complémentarité entre les espèces dans leur schéma d’utilisation de ressources (trophiques et spatiales). La façon de valoriser l’ichtyodiversité pour concilier l’efficience et la durabilité des élevages piscicoles en circuit fermé, prenant en compte le bien-être animal, sera définie en portant une évaluation multi-échelle (espèce, communauté, système d’élevage) et multi-critère (zootechnie, physiologie, microbiologie, Analyse de Cycle de Vie et Emergy), pour préciser in fine la fourniture des services écosystémiques. Des approches prospectives (modélisation) et analytiques permettront de tester des hypothèses en pisciculture en eau re-circulée sur les liens entre bilan environnemental, analyse des flux et niveau de fourniture des services écosystémiques pour des élevages multi-espèces en eau re-circulée.

  • Impact de la température de vernalisation sur la gonadogénèse de trois espèces de poissons pondeurs printaniers : le gardon (Rutilus rutilus), la perche (Perca fluviatilis) et la carpe commune (Cyprinus carpio).

    Dans un contexte de réchauffement climatique global dont les effets sur la distribution et la phénologie des espèces commencent à être mesurables, nous avons besoin de déterminer l’effet de l’élévation de la température sur les différentes phases du cycle de reproduction afin de prédire la réponse des espèces à ces changements de l’ordre de quelques degrés. Cependant, très peu de données expérimentales sont disponibles lorsqu’on s’intéresse à l’effet de modifications de l’ordre de quelques degrés de la température telles que celles prédites par le GIEC sur le cycle de reproduction.

    Le présent projet a pour objectif d’évaluer l’effet de quatre modalités de température (température « naturelle », + 2°C, + 4°C et + 6°C ; modifications possibles de la température prévues selon les modèles du GIEC) sur le cycle de reproduction, et notamment la gonadogénèse (analyse de paramètres morpho-anatomiques, histologiques et physiologiques) pendant la phase de vernalisation chez trois pondeurs printaniers, le gardon (Rutilus rutilus), la perche (Perca fluviatilis) et la carpe commune (Cyprinus carpio).

    Ce projet UL est cofinancé par l’Union européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional et la région Grand Est. Le soutien financier de l’Union européenne est de l'ordre de 15 k€.

  • NUSANTARA International joint research grant French – Indonesia, Science and Technology Program

  • PERCIHATCH

    PERCIHATCH est un projet financé par le FEAMP (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche). L’objectif global de ce projet est d’améliorer et sécuriser la production de juvéniles de perches dans les écloseries afin de garantir aux professionnels de pouvoir fournir des animaux sains et de bonne qualité tout au long de l’année. Il comprend 2 actions indépendantes mais qui répondent à deux problèmes majeurs soulevés par les professionnels de la perciculture. La première a pour but le développement d’un outil moléculaire pour un diagnostic rapide d’un génogroupe de rhabodvirus de la perche (ANSES, LDA39, SRAL Lucas Perches). La deuxième action vise au développement d’une stratégie d’alimentation des génitrices pour une optimisation des performances de reproduction (URAFPA, NuMéA, SARL Lucas Perches) : après l’étude de la cinétique d’accumulation des lipides pendant l’ovogenèse, l’alimentation des génitrices au cours du cycle de reproduction sera optimisée. 

  • TOFF

    TOFF (i.e. Traits OF Fish) is a curated database focusing on functional trait information for fish that aims at bringing together behavioral, morphological, phenological, and physiological traits coupled to environmental measurement context into a single open-source access repository. TOFF hosts data from published field and experimental studies. We ultimately aim to provide an inclusive and accessible data resource to facilitate advances in fish research. See website at http://toff-project.univ-lorraine.fr