english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Actualités

Bienvenue à Fathia DJELTI, Daria KUZNETCOVA et Maxime VIGIER

Publié le 18/10/2018
Voir l'illustration de 'Bienvenue à Fathia DJELTI, Daria KUZNETCOVA et Maxime VIGIER'

Ils ont rejoint le 1er octobre 2018 le groupe QUALIVIE de l'UR AFPA : Fathia comme maître de conférences, Daria pour trois ans de thèse en co-tutelle avec son université d'origine ITMO University (Saint Petersburg, Russia) et Maxime en tant que doctorant...

Daria est une étudiante en thèse de Saint-Pétersbourg, en Russie. Elle effectue sa thèse conjointement entre ITMO University et l’Université de Lorraine. En Russie elle étudie à la Faculté de Biotechnologies Alimentaires et Ingénierie, sous la direction de Liudmila Nadtochii, En France elle travaille au sein de l’ENSAIA sous la direction de Frances Yen Potin (UR AFPA) et Elmira Arab-Tehrany (LiBio). Daria est lauréate du programme de Bourse d’Excellence Eiffel 2018. L’objet de sa recherche concerne les graines de chia en tant que produit alimentaire fonctionnel. Elle étudiera l’activité biologique d’huiles issues de ces graines, leur impact sur la santé et les possibles incorporations de ces huiles dans des produits alimentaires.

Maxime est tout juste diplômé de l’Université de Tours, où il a réalisé un Master 2 en Physiopathologies en travaillant notamment sur le modèle murin en utilisant des techniques de métabolomique et d’imagerie TEP.  Sa thèse portera sur les lipides alimentaires, le remodelage membranaire et le risque neurodégénératif associé au vieillissement cérébral sous la co-direction de Catherine Malaplate et Thierry Oster.

Fathia Djelti a réalisé son doctorat à Paris sur l’implication du métabolisme du cholestérol sur la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer. Au cours de son post doctorat, elle s’est intéressé à l’utilisation de stratégie alimentaire pour ralentir et limiter le vieillissement. Au sein de l’unité, elle continuera à travailler sur l’utilisation de la nutrition comme stratégies anti-vieillissement. En parallèle, elle travaillera également dans le cadre de l’axe transversale NEUROPOP visant à étudier les effets de polluants sur les fonctions comportementales et cérébrales. Coté enseignement, elle donnera des cours au sein du département neurosciences et biologie animale à la faculté des Sciences et technologies dans les domaines de neurosciences, d’éthologie et de physiologie.

 

Bienvenue à Farida AMUTOVA et Sylvain SLABY

Publié le 13/10/2018
Voir l'illustration de 'Bienvenue à Farida AMUTOVA et Sylvain SLABY'

Ils ont rejoint le 1er octobre 2018 le groupe MRCA de l'UR AFPA : Farida  pour trois ans de thèse en co-tutelle avec son université d'origine Kazakh National University (KazNU) Al-Farabi, Faculté de Geographie et des Sciences de l'Environnement et Sylvain en tant qu'ATER...

Farida a obtenu une bourse lors de l'appel de l'offre franco-kazakh "Abaï-Verne" via son employeur AntiGen Ltd. où elle travaille depuis son Master comme technicienne de laboratoire.  Sa thèse qui portera sur " l'évaluation de la bioaccessibilité et de la biodisponibilité des POPs dans la chaine sol-ruminant-lait" sera conjointement tutorée coté kazakh par Gaukhar Konuspayeva et coté français par Stefan Jurjanz et Matthieu Delannoy.

Sylvain réalisé son doctorat à l’Université de Lille. Le sujet s’intéressait aux effets de contaminants environnementaux sur l’ovocyte d’un amphibien modèle, Xenopus laevis, et aux intérêts qu’apporte cette cellule germinale en écotoxicologie. Au sein de l’unité, son travail portera sur l’étude de la contamination des étangs par des produits phytopharmaceutiques. Côté enseignement, il donnera des cours à l’ENSAIA (École Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires), dans des domaines comme l’écologie, la physiologie et les statistiques.

Accueil de chercheurs indonésiens sur l'élevage du gourami

Publié le 05/10/2018
Voir l'illustration de 'Accueil de chercheurs indonésiens sur l'élevage du gourami'

Dans le cadre d’une collaboration franco-indonésienne qui a débuté en 2016 (Programme PHC NUSANTARA), l’équipe DAC accueille du 24 septembre au 6 octobre une délégation de quatre chercheurs indonésiens du Centre de Recherche en Limnologie de Bogor (Java). L’objet de la mission porte sur la technologie des écotrons dont on cherche à adapter le fonctionnement pour l’élevage du gourami géant, une espèce hautement appréciée en Indonésie. Une formation sur la conception et la gestion des circuits fermés a ainsi été spécifiquement programmée, complétée de visites de structures industrielles et de recherche. Cette mission est aussi l’occasion de poursuivre le travail d’analyses et de valorisation des données collectées lors d’une vaste enquête réalisée auprès des pisciculteurs, sur les îles de Java et de Sumatra. Les objectifs sont de caractériser les systèmes d’élevage, identifier les points de blocage et imaginer des pistes d’amélioration ou de nouvelles voies pour produire le gourami géant en Indonésie.

Offre de contrat post doctoral dans l'équipe MRCA

Publié le 04/10/2018

Postdoc – Pesticides dans les milieux aquatiques (Analytique matrices abiotiques et biotiques) – 14 mois (Lyon 6 mois ; Nancy 8 mois) – Université de Lorraine – Lab. UR AFPA – équipe MRCA

Profil du candidat recherché :

Jeune chercheur(se) en écotoxicologie/chimie/agronomie...

Le ou la candidat(e) recherché(e) devra avoir des connaissances appliquées en chimie analytique, en particulier en chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse (LC-MS/MS), avec un fort goût pour l’expérimentation et le travail sur le terrain. Il ou elle sera amené (e) à développer et à mettre en œuvre différentes méthodes de préparation d’échantillons, notamment la méthodologie QuEchERS.

Des compétences en écotoxicologie ou dynamique des contaminants en milieux aquatiques seront appréciées pour la seconde phase du contrat (i.e. interprétation et valorisation des données de terrain et/ou mise en place d’expérimentation de terrain).

Le partenariat entre l'URZ et l'URAFPA comme support de formation à la recherche pour de jeunes apprentis-chercheurs antillais

Publié le 25/09/2018
Voir l'illustration de 'Le partenariat entre l'URZ et l'URAFPA comme support de formation à la recherche pour de jeunes apprentis-chercheurs antillais'

Durant l'année 2018, de jeunes apprentis chercheurs se sont penchés sur la toxicocinétique de la chlordécone chez le porc...
 

12345Dernière page