english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Masters - Thèses - HDR

Neuroprotection et neurorégénération des cellules ganglionnaires de la rétine par l’acide docosahexaénoïque

Mémoire de Master 2ème année mention BioMane, spécialité SPBA

Benamira, N.

2014

Il est essentiel d’identifier les mécanismes moléculaires impliqués dans des pathologies du vieillissement de la rétine dont l’issue ultime est la cécité. Les lipides et leur métabolisme sont des acteurs clés de ce tissu, c’est pourquoi il faut les étudier de plus près afin de mieux connaître leur implication dans le fonctionnement de la vision. Actuellement, étudier le cas du DHA est un des réels enjeux scientifiques en ce qui concerne l’axe de recherche cherchant à identifier de nouvelles molécules permettant des phénomènes de neuroprotection et neurorégénération de neurones.
Le modèle des neurones primaires purifiés chez la souris semble être un bon moyen pour tester l’effet direct du DHA sur la survie et la croissance axonale des cellules ganglionnaires de la rétine et cela afin de concevoir à terme de nouvelles stratégies nutritionnelles et de nouvelles approches thérapeutiques pour lutter contre les pathologies cécitantes telles que le glaucome.
Mots clés : Acide docosahexaénoïque , cellules ganglionnaires, rétine ,neuroprotection, neurorégénération.

Imprimer le document

57 Masters - Thèses - HDR depuis 2013

Imprimer le listing

2018

Masters

2017

HDR

Thèses

Masters

2016

HDR

Thèses

Masters

2015

HDR

Thèses

Masters

2014

Thèses

Masters

2013

HDR

Thèses

Masters

Voir les productions antérieures

Toutes les productions scientifiques