english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Masters - Thèses - HDR

Impact des étangs piscicoles sur le transfert amont-aval de contaminants d'origines agricoles

Bonnefille, B.

2014

A l'approche de 2015, première échéance fixée par la Directive Cadre sur l’Eau pour l'atteinte du bon

état des masses d'eau, l’efficacité des ouvrages tels que les bassins de rétention des eaux pluviales

ou bassins de remédiation pour la rétention des pesticides a été mise en évidence.

Bien que les étangs piscicoles soient souvent pointés du doigt pour les rejets qu'ils sont susceptibles

d'engendrer lors de vidanges, peu de travaux ont été menés sur l’évaluation de leur influence sur les

flux en pesticides. En effet, au même titre que les bassins de rétention des eaux pluviales ou bassins

de remédiation, les étangs sont des surfaces lentiques qui pourraient avoir un rôle de rétention des

pesticides. L’objectif de cette étude est de quantifier ce potentiel de rétention par un suivi du débit

et des concentrations en 112 pesticides ou métabolites, en amont et en aval de trois étangs lorrains.

Ce travail s'intègre dans le cadre d'un projet de recherche plus vaste portant sur trois étangs (thèse

de Juliette Gaillard, Université de Lorraine)

Les résultats obtenus pour les étangs A et B montrent que les concentrations maximales sont plus

élevées au point de prélèvement amont qu’au point de prélèvement aval.

Les calculs de flux annuels obtenus pour l’étang B, caractérisé par un bassin versant fortement

agricole, montrent une disparité des charges entre les molécules, en fonction de leur utilisation et de

leurs propriétés physico-chimiques. Les calculs de rétention, quant à eux, nous donnent deux

informations : pour certains des pesticides étudiés, la rétention varie de 56,17 % (diflufenican) à

83,74 % (diméthachlore). Pour d’autres, comme l’isoproturon, elle est inférieure à zéro. L’étang

n’étant pas un système producteur de pesticides, plusieurs possibilités sont envisageables : les

apports se faisant entre le point amont et le point aval, contribuent de façon importante à

l’augmentation des charges en ces pesticides puisque ceux-ci sont relargués suite à une adsorption

sur les sédiments ou les végétaux.

Imprimer le document

44 Masters - Thèses - HDR depuis 2013

Imprimer le listing

2017

HDR

Thèses

Masters

2016

HDR

Thèses

Masters

2015

HDR

Thèses

Masters

2014

Thèses

Masters

2013

HDR

Thèses

Masters

Voir les productions antérieures

Toutes les productions scientifiques