english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Publications

MISE AU POINT D’UNE TECHNIQUE HISTOLOGIQUE LORS DU DEVELOPPEMENT EMBRYONNAIRE DE LA PERCHE COMMUNE, PERCA FLUVIATILIS : L’HYBRIDATION IN SITU

ISBN 978-2-9541008-3-8, 1 (1), pp. 17-25.

Alix, M., Chardard, D., Feizbakhsh, O., Ledore, Y., Schaerlinger, B., Fontaine, P.

2015

La domestication de nouvelles espèces est un des outils utilisés pour la diversification des poissons élevés en aquaculture. Elle permet de répondre à la demande locale des consommateurs en produits aquatiques et d’assurer un développement économique et écologique mieux intégré au territoire [1]. Mais ce processus de domestication peut modifier les performances de reproduction, impliquant une diminution de la qualité de la production piscicole. Cette dernière se traduit par une augmentation des taux de mortalité et de malformations chez les embryons et les larves de poissons pouvant être liés à la qualité des gamètes [2, 3]. La compréhension et le contrôle du cycle de reproduction des espèces domestiquées sont des facteurs clés dans les pratiques d’élevage, permettant de répondre à ces problèmes majeurs [3, 4]. Chez les femelles, les relations entre les caractéristiques morphologiques et biochimiques des ovules d’une part et le développement des embryons et des larves d’autre part sont encore peu connues. Aussi, en utilisant la perche commune Perca fluviatilis comme espèce modèle (espèce en cours de domestication), une étude est engagée sur la régulation moléculaire de la compétence ovocytaire et ses conséquences sur le développement embryonnaire des poissons. Une des techniques permettant l’étude spatio-temporelle d’ARNm au sein d’un embryon et l’ontogenèse de certaines fonctions vitales chez les poissons est l’hybridation in situ, déjà utilisée chez de nombreuses espèces. Le travail en cours s’intéresse à la mise au point de cette technique au cours du développement embryonnaire, sur des gènes d’intérêt. A moyen terme, l’ensemble de ces travaux permettra d’identifier les voies moléculaires clés ayant un effet sur le développement et l’implication de ces protéines dans la qualité des gamètes de perche commune sauvage ou en cours de domestication.

Imprimer le document

179 Publications depuis 2013

Imprimer le listing

2018

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

2017

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

ACLN - Articles comité de lecture non-référencés bases de données AERES

2016

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

2015

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

ACLN - Articles comité de lecture non-référencés bases de données AERES

2014

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

ACLN - Articles comité de lecture non-référencés bases de données AERES

2013

ACL - Articles comité de lecture référencés bases de données AERES

ACLN - Articles comité de lecture non-référencés bases de données AERES

Voir les productions antérieures

Toutes les productions scientifiques