english
français
RP2E INRA Université de Lorraine

Actualités

VII Fishing and Angling Profesionnal Conference, Gödöllő, Hungary

Publié le 19/02/2018
Voir l'illustration de 'VII Fishing and Angling Profesionnal Conference, Gödöllő, Hungary'

Pascal Fontaine a présenté le 1er février dernier en tant que conférencier invité les perspectives attendues de la perciculture dans les opportunités de diversification en aquaculture continentale en Europe. Ces résultats issus en partie du projet Diversify ont été présentés devant une assemblée d’environ 180 participants et essentiellement composée de professionnels du milieu piscicole.

Aiman, Kazakh - En stage à l'URAFPA

Publié le 06/02/2018

Doctorante en République Tchèque, Aiman fait un stage à l'URAFPA (Unité de Recherche Animal et Fonctionnalités des Produits Animaux). Elle trouve ses collègues très professionnels et très accueillants. Pendant son temps libre, elle découvre la culture française

ICHTYOSERV : l’ichtyodiversité comme force motrice du fonctionnement des systèmes d’élevage

Publié le 30/01/2018
Voir l'illustration de 'ICHTYOSERV : l’ichtyodiversité comme force motrice du fonctionnement des systèmes d’élevage'

ICHTYOSERV, un nouveau programme de recherche au sein de l’équipe DAC, qui vise à porter une réflexion sur l’ichtyodiversité comme force motrice du fonctionnement des systèmes d’élevage en eau recirculée.

Ce programme, placé sous la coordination scientifique de Marielle THOMAS et de Sarah NAHON, est soutenu par le Métaprogramme EcoSerV 3 de l’INRA, pour une durée de deux ans. Il implique six unités de recherche INRA (AFPA, NuMea, EEF, SAS, LBE, MoSAR).

ICHTYOSERV est axé sur la production piscicole en milieu continental tempéré, avec l’ambition d’approfondir nos connaissances sur les bases théoriques et fonctionnelles d’assemblages d’espèces piscicoles, élevées en circuit fermé et prenant en compte la fourniture de services écosystémiques.

Fondée sur des approches d’écologie fonctionnelle, le programme vise à intégrer l’ichtyodiversité pour concilier efficience et durabilité des élevages piscicoles, avec une évaluation multi-critères (zootechnie, physiologie, microbiologie, Analyse de Cycle de Vie et Emergy) et multi-échelles (espèce, communauté, système d’élevage).

ICHTYOSERV  se positionne au cœur des enjeux de recherche de l’UR AFPA, avec une réflexion intéressant le processus de domestication des poissons et des principes agroécologiques à mobiliser pour repenser les systèmes d’élevage. Le travail à conduire s’articulera au-travers de plusieurs phases expérimentales (élevage selon une approche de type ‘Common garden’ et dans des systèmes en circuit fermé). Des approches analytiques et prospectives (modélisation) complèteront le travail  à engager de façon à tester des hypothèses sur les liens entre bilan environnemental, analyse des flux et niveau de fourniture des services écosystémiques pour des élevages multi-espèces en eau re-circulée.

Colloque "CHLORDECONE-SANTE-ENVIRONNEMENT" en octobre 2018

Publié le 25/01/2018
Voir l'illustration de 'Colloque

Les travaux menés par l'Unité sur le transfert de la chlordécone depuis 2011 l'ont conduit à un niveau d'expertise reconnu par les pairs et les pouvoirs publics. Guido Rychen co-organise le colloque national "CHLORDECONE-SANTE-ENVIRONNEMENT" qui se tiendra les 16&17 octobre 2018 en Martinique. L'équipe sera présente en force et profitera du déplacement pour organiser la deuxième réunion plénière de l'ANR INSSICCA.

PERCIHATCH, un projet sur la sécurisation de la production de perches juvéniles

Publié le 04/01/2018
Voir l'illustration de 'PERCIHATCH, un projet sur la sécurisation de la production de perches juvéniles'

Le projet collaboratif PERCIHATCH est un projet de recherche FEAMP (Fond Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche) d'une durée de 36 mois obtenu par l’équipe DAC. Le consortium de 4 partenaires Français (l’ANSES, le Laboratoire Départemental d’Analyses du Jura et l’équipe NuMEA de l’INRA) est coordonné par Bérénice Schaerlinger.

L'objectif principal de ce projet est de garantir et sécuriser la production de jeunes perches (juvéniles) dans les élevages en circuit fermé. Il comporte 2 volets indépendants:

Le premier a pour objectif de mettre au point un test de dépistage de plusieurs souches de Rhabdovirus de percidés, un virus mortel chez les jeunes poissons. Ce test sera mis au point chez des larves pour permettre aux éleveurs de garantir la sécurité sanitaire de leurs élevages.

Le deuxième volet permettra de mettre au point un protocole d'alimentation des femelles de perche pour assurer une descendance en bonne santé. Il comprend 2 phases : la première permettra d'identifier la nature et l’origine des lipides accumulés dans les œufs au cours de l’ovogenèse et la deuxième permettra de mettre au point un protocole d'alimentation des génitrices adapté à chaque phase du cycle de reproduction pour optimiser l’incorporation des lipides dans les œufs et améliorer le développement de la descendance.

123Dernière page